Contenu éditorial

Risques sanitaires Peste Porcine – Nettoyage ou désinfection en retour de chasse ?

79 j'aimes
portique de désinfection automatique pour VL distribué par MEF

France - Belgique, deux cultures différentes en communication de crise mais heureusement une même Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA). Enfin, on l'espère ...

 

France – Septembre 2018, en sortie de réunion fédérale devant préciser les règles de bonnes conduites en Zone d’Observation (ZO) et Zone d’Observation Renforcée (ZOR) face aux risques de contamination du virus de Peste Porcine Africaine (PPA) depuis que celui-ci est à " 8 km de nos frontières ", certains Présidents et Directeurs de Fédération Départementales des Chasseurs (Fdc) y vont de leurs interventions publiques pour expliquer la situation de crise aux chasseurs.

 « Prenez l’habitude de nettoyer vos mains, vos vêtements, vos chaussures lorsque vous rentrez de la chasse (…) même chaque jour, tant pis ! (...) Mettez des karchers dans vos cabanes de chasse ! (…) Si vous invitez quelqu’un qui provient d’une Zone de Surveillance Renforcée (Là où la chasse du grand gibier est interdite), c’est de votre responsabilité ! Faites en sorte qu’ils arrivent avec  des vêtements extrêmement propres  (…). Leurs chiens propres, s’ils ramènent leurs chiens. Leurs voitures propres, s’ils ramènent leurs voitures et encore, qu’ils ne rentrent pas dans les bois avec elles (…) Soyez vigilant là-dessus !  On ne va pas les laisser dans la panade (…) Il y a des mecs qui vont être frustrés de ne pouvoir chasser alors que c’est l’ouverture (…) Si, on vous fait cette fleur là (comprenez l’invitation de chasse) vérifiez d’être impeccable et de ne pas ramener les virus avec vous !  » Extrait d’une vidéo postée le 21.09.2018 sur revesdechasse.com par le directeur de la Fdc Vosges.

A trop (bien) vouloir communiquer, on en oublierait parfois que l’on parle de mesures de biosécurité  pour lutter contre l’Epizootie de Peste Porcine Africaine (PPA).

Jours de Chasse

 

Belgique – Mars 2018, alors que le pays était encore exempt de cas de PPA sur son territoire, l' Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) s’adressait aux chasseurs en vue de leur proposer un programme de formation et de passer l’examen  « personne formée veille sanitaire faune sauvage »  en droit d’effectuer l’expertise obligatoire du gibier tiré à la chasse, dans l'attente de l'epizootie.

L’AFSCA s’adressait à nouveau aux chasseurs, dans un communiqué du 09.05.2018, ultimes recommandations aux chasseurs pratiquant le tourisme de chasse dans les pays de l’Est

Les mesures de précaution suivantes doivent être prises afin de limiter le risque d’introduction : 

- Ne pas chasser dans les zones infectées délimitées dans les différents pays contaminés

- Après la chasse, se laver les mains avec de l’eau et du savon ;

- Nettoyer et désinfecter les bottes ainsi que tout le matériel qui a été en contact avec des sangliers, des déchets de sangliers ou avec le sol de lieux à risque où les carcasses ont été collectées et éviscérées ;

- Nettoyer les véhicules qui ont participés à la chasse, sans oublier les pneus et l’intérieur des véhicules ;

- Laver les vêtements portés au cours de la chasse à haute température (minimum 60°C) ;

- Ne pas utiliser de chien au cours de la chasse;

- Etc.

 Colloque formation des chasseurs risque PPA

 

Deux pays, deux cultures différentes en communication, mais rassurez-nous : une même approche de l’appréciation des risques sanitaires coordonnée sous l’Autorité Scientifique Européenne de sécurité des aliments (EFSA) ?

 Sauf que les produits désinfectants font défaut !

 

La désinfection doit s’effectuer à l’aide de biocides efficaces contre le virus de la PPA.

Pour le moment, il n’y a pas de biocides autorisés ayant démontré une efficacité spécifique contre le virus de la PPA.

 

En l’absence de tels produits, le SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement recommande d’utiliser des biocides destinés à l’hygiène vétérinaire employés habituellement pour désinfecter les matériaux et surfaces associés à l'hébergement ou au transport des animaux.

Ces produits doivent avoir un large spectre d’activité (produits à base de glutaraldéhyde, peroxyde d’hydrogène, acide peracétique, eau de javel) et être appliqués après nettoyage des éléments à désinfecter - Pouvait-on lire dans le même communiqué, qui de fait était également adressé aux services vétérinaires belges.

 Comprenons par là, que l’ensemble des produits chimiques désinfectants existent, sauf qu’ils sont toxiques, qu’ils ne sont pas tous miscibles entre-eux et pas toujours autorisés à être commercialisés dans les dosages souhaités car instables et dangereux d’utilisation à l’état pur.

Décidemment, du discours " rassurant " des représentants des chasseurs français à celui plus anxiogène des autorités sanitaires belges, on ne sait lequel choisir.

 

Administrateur Libertychasse.

Lille, le 26.09.2018.

 

 - Liste des biocides autorisés en Europe

 
 Photographie - Porte de désinfection automatique pour VL distribué par MEF
79 j'aimes