La fièvre bleue est elle retombée en Midi-Pyrénées ? - Liberty Chasse

Contenu éditorial

La fièvre bleue est elle retombée en Midi-Pyrénées ?

72 j'aimes
La palombe

 

Il y a des indicateurs qui ne trompent pas !

Ainsi , la traditionnelle vente aux enchères des cols et des cabanes de chasse en Pays de Soule, qui se produit tous les trois ans, semble aujourd’hui n’attirer que des curieux.

Déjà en 2015, 10 cols sur les 30 proposés n’avaient pas trouvé preneur et ces enchères n’avaient rapporté  que 90 000 € à la Commission Syndicale du Pays de Soule qui gère ces territoires d’altitude en Pays Basque.

 

cabane de chasse au Pays de Soule

Selon le site d’information MédiaBask, ces enchères n’ont rapporté que 36.000 euros cette année, ce qui confirme la terrible baisse d’activité de ce secteur, malgré des prix de départ de 30 à 40 % moins chers qu’en 2015.

« Seul le col de Tartha a réussi l’exploit de faire monter les enchères cette année. Mis à prix à 21 000 €, il est parvenu à grimper jusqu’à 24 500 €. Nous sommes bien loin des 30 000 € de 2015 et des mises à prix fanatiques des années 80 » souligne encore le journal.

Le nombre de lots qui n’a pas trouvé preneur n’est pas précisé mais  le syndicat est disposé à revoir des offres par courrier jusqu’au 18 mai, c’est dire la perte d’engouement des chasseurs locaux.

Un vieillissement des chasseurs

Parmi les causes, on parle de changement de migration plus à l’Ouest, un phénomène de sédentarisation dans les plaines d’aquitaine mais surtout d’un vieillissement des chasseurs.

« Les jeunes sont moins touchés par la fièvre bleue que leurs aïeux » s’exclame   Jacques Bareix, président de la commission syndicale du Pays de Soule, qui déplore le manque d’intérêt des nouvelles générations pour la chasse, qu’elle soit pour la palombe ou pour tout autre gibier.

" Les cols de chasse ne se louent plus ! " titre en substance le groupe mass média Naiz.

Le tourisme rural devra se réinventer en cette région de montagne.

 

Administrateur Libertychasse.

Lille, le 15.05.2018.

 

Photographies Dominique Gest et France3 régions.
72 j'aimes